Vous Visitez:  Accueil »» À PROPOS DE LA FONDATION »» Muriel en tableaux

Muriel en tableaux

Artiste

Mentor and Advocate
Mentor and Advocate
Illuminator
Illuminator

Muriel Bell est née à Kenora, en Ontario. Diplômée de l’Ontario College of Art à Toronto en 1964, elle travaille pour le gouvernement du Nouveau-Brunswick et dans le secteur privé jusqu’en 1978 dans le domaine de la décoration intérieure résidentielle et commerciale, puis comme dessinatrice de meubles anciens du Nouveau-Brunswick pour les dossiers documentaires.

En 1978, Muriel commence à peindre et participe à plusieurs expositions solo et collectives. Elle utilise un large éventail de techniques mixtes aussi bien que des méthodes traditionnelles. Le décès de son fil de 18 ans des suites d’un cancer en 1993 influence profondément la nature de son travail. Elle est actuellement représentée par Gallery 78 à Fredericton, et certaines de ses oeuvres font partie des collections permanentes de l’Université du Nouveau-Brunswick, de la base des Forces canadiennes de Gagetown, de la banque d’œuvres d’art du Nouveau-Brunswick, de la Galerie d’art Beaverbrook, du Third Age Centre de l’Université St. Thomas et de la province du Nouveau-Brunswick.

« La créativité est le pouls de la vie », dit Muriel Bell. Selon elle, c’est en étant véritablement à l’écoute de son intuition que l’on peut puiser la force de l’expression, de l’esprit. Son travail, abstrait et figuratif, est ce qu’elle appelle son vocabulaire spirituel.

Œuvres d’art

Toiles de Muriel Bell : Inspirées par Muriel McQueen Fergusson

Les œuvres de la série Muriel McQueen Fergusson ont été achevées dans le cadre de son exposition solo sur les aînés qui avait pour thème A Time of Our Lives. Inaugurée au centre des arts de l’Université du Nouveau-Brunswick à Fredericton, l’exposition a ensuite été accueillie à la bibliothèque Ward-Chipman et à la galerie de l’UNBSJ, puis à la galerie Andrew et Laura McCain à Florenceville.

Le portrait de Mme Fergusson a été créé à partir d’une seule et unique photographie prise par l’artiste lors de son entrevue avec la sénatrice. Heureusement, c’était une photo éloquente. Muriel Bell était tellement concentrée sur l’entrevue qu’elle avait oublié de vérifier son appareil photo, et il ne lui restait de la pellicule que pour une seule photo, en plus de ne pas avoir de flash.

Muriel McQueen Fergusson avait une forte présence malgré sa petite stature, aux dires de la peintre, et elle dégageait à la fois la grâce, l’intelligence, la modestie et la détermination. Durant la rencontre, la sénatrice a répondu avec soin aux questions sur sa vie et sa carrière. À la suite de cette conversation, Muriel Bell a voulu en savoir plus sur les réalisations de cette femme et décidé que son portrait devait s’accompagner d’un hommage à l’œuvre de sa vie.

L’artiste a obtenu auprès de la sénatrice la permission de consulter des dossiers des Archives du Nouveau-Brunswick qui devaient être gardés sous scellés jusqu’à sa mort. À la lecture de ces documents, Muriel Bell fut complètement renversée par la portée de l’influence et de l’engagement de la sénatrice Fergusson. Elle a choisi des traits sensibles et dégagés pour exprimer la force et l’authenticité de son sujet. Elle a créé le portrait Mentor and Advocate et l’œuvre inspirante Illuminator: Justice and Women’s Initiative, que la Fondation a affectueusement surnommée la Mission de Muriel.

Formulaire de commande [Illuminator]

Formulaire de commande [Mentor and Advocate]

^ Haut de la Page